PERMACULTURE SANS COURBATURES 3

butte-nov-choux-fidelkraut,L’automne est là, prélude à une longue escale du permaculteur en climat tempéré qui souvent entend bien conjuguer permaculture avec boulot minimal. Que faire pour qu’un potager en grande partie libéré de ses récoltes ne vire pas à la friche pendant l’hiver? Problème de riche? Risque normal plutôt chez un permaculteur normal, c’est à dire pailleur et composteur.

1 OCCUPER LE TERRAIN: grelinette et poulettes.

La grelinette pour ameublir une nouvelle bande de terre, vite fait, (10m²/heure en vitesse débutant) à grosses mottes pour débarrasser un terrain argileux de ses liserons, chardons et autres vivaces. Ou bien encore pour installer une pépinière garnie de toutes les plantes échangées et à échanger lors des trocs d’automne.

Comme au printemps (cf épisodes précédents), On grelinette en compagnie d’un seau pour jeter à part les racines de vivaces (liseron, chardon, ortie, oseille, chiendent…), on jette le reste en andain, le long de la bande bêchée, par exemple ici le long de la ligne de choux. Ces gros gourmands apprécient ce fertilisant naturel au moment de tourner leur pomme. Et l’hiver se chargera de transformer l’andain en pré-compost bien trempé, propice à la culture des épinards ou des pommes de terre au printemps.

grelinette+poulettepbeucherattention : je parle de la vraie grelinette, pas de ses médiocres et coûteuses imitations. Avis au Père Noël en panne d’idées pour remplir sa musette: la vraie grelinette est plus ergonomique et moins chère que les fausses.

Les poulettes en équipe avec la grelinette qui déterre vers dodus et chenillettes, une source de protéines propice pour le redémarrage de la pondeuse en congé.  partout, quelle que soit la nature du sol et le climat, pour croquer le mouron moutonnant en cet automne super doux, dopé par la politique paillages du jardinier en mode permaculture.

Les poules raffolent du mouron ou stellaire, ce qui ralentit sa progression phénoménale car il a la faculté fâcheuse de grainer non stop, fleurs et graines mélangées. Les curieux de mets sauvages peuvent le cuisiner, il n’est pas folichon, mais assez riche en vitamines. Mais attention, il s’agit bien et uniquement du mouron blanc ou stellaire. Ses cousins à fleurettes rouges et bleues sont toxiques. (Il y a des guides « fleurs sauvages » bon marché qui se trompent de photo, attention!).

Attention « les poulettes avec la grelinette », pas après: surtout si le sol est humide et un brin argileux, elles le tassent. Ou bien les poulettes à côté, sur le reste du jardin à demi-couvert des restes de paillage et de récoltes, regorgeant d’insectes et chenilles. Si l’herbe est déjà très abondante, la stellaire et la houlque laineuse moutonnant à fond, c’est signe que le sol est gorgé d’azote chose qui arrive après 5, voire a fortiori 10 ou 15 ans de paillage assidus . Il faut alors calmer le jeu. J’utilise la fougère pour cet usage. Couvrante, abondante, lente à se décomposer, elle est parfaite en éteignoir. On la saupoudrera de cendres de bois pour reconstituer les stocks de potasse et chauler un brin le sol, afin de ré équilibrer les apports verts de l’herbe et des paillages d’été, et comme ça on roule tranquille jusqu’au printemps. Faute de fougère, des feuilles mortes, de préférence tendres (noisetier, érable, frêne, tilleul…) font bien l’affaire.

Publicités

2 réflexions sur “ PERMACULTURE SANS COURBATURES 3 ”

  1. Bonjour.
    Votre blog est magnifique et contient une mine de renseignements très utiles pour tous les jardiniers. J’aurais voulu vous contacter par message privé mais je n’ai pas trouvé le formulaire de contact. Alors, désolé si je passe par les commentaires.
    Notre forum est basé sur l’échange et le partage entre ses membres. Nous proposons
    des sujets que ce soit dans le domaine des traitements ou dans celui des amendements le plus naturel possible.
    Nous avons axé notre forum sur la permaculture,la culture bio et l’utilisation de semences paysannes.
    Nous serions intéressés par un éventuel partenariat avec vous car nous pensions nous entourer de personnes averties dans ce domaine afin de bien développer cette façon de jardiner.
    Notre forum possède un portail où chaque partenaire a un module où nous installons leur bannière avec une publication pour chacun d’eux que nous changeons de temps en temps afin de les faire tourner.
    Voici notre lien http://www.spotjardin.com/
    Dans l’attente, veuillez recevoir toutes nos cordiales salutations.
    Jean Claude pour l’équipe de SpotJardin.com

    1. Bonjour, pardon pour le très gros retard à vous répondre, mais j’étais en Guinée, pays peu commode pour les affaires de web (entre autres calamités!) bien sûr que nous pouvons établir des liens entre nos deux blogs, je m’en occupe de mon côté. Pour la permaculture, mon choix c’est plutôt sans courbatures, et pour les semences paysannes je suis en pleine enquête pour un livre à paraître l’an prochain. cordialment, patricia b

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s