Archives pour la catégorie légumes exquis

DEBUTER UN POTAGER 1 LE TERRAIN

Pas ou peu de terre, zéro expérience, des plants partout! Par quoi commencer? Mai est LE MOIS IDEAL pour réussir un bio potager réjouissant. Et sans courbatures.

1 Peu d’espace, voire pas de terre du tout

Même sans terre, 1 m² suffit pour récolter toute la panoplie des herbes fines, de ciboulette à verveine.

-1m² c’est 3 bords de fenêtres : dans l’idéal 2 au soleil, 1 à l’ombre, car toutes les plantes n’aiment pas le soleil. Le persil et la ciboulette réussissent mieux à l’ombre par exemple.

Avec une terrasse, on peut ajouter 2 ou 3 plants de tomates (il leur faut des bacs de 30-40cm).

Si on a de la terre, apparemment pas terrible, 2 m x 50 cm de terre meuble au soleil, et 1 m x 50 cm de terre meuble à l’ombre, c’est aussi très bien pour cultiver tout ce qu’il faut pour cuisiner aromatisé maison plus quelques tomates.

Avec 5m² de terrain, on peut ajouter des haricots grimpants, dont la récolte est si importante que 10 plants suffisent à fournir en haricots verts deux convives pour 1 mois et demi, plus des salades.

Avec 10 m², l’approvisionnement en salades est possible pour toute la belle saison. Avec 20 m², on peut aussi compter sur les radis, ajouter un plant de courgette pour l’été…bref, même dans un minimum de place, on peut savourer du produit maison.

2 De la terre mais pas terrible

D’abord, c’est à vérifier ! Car, si le terrain est une pelouse, il y a des chances qu’il soit au contraire vite transformable en potager prospère. Et sans gros boulot : une couche de tontes de gazon épaisse de 10 cm suffit à faire périr de la pelouse en l’espace d’un mois. Variante plus sûre encore : tapisser le coin de pelouse alloué au potager avec du carton d’emballage (sans scotch, car c’est du plastique), recouvrir de 10 cm de gazon et un mois plus tard le sol dessous est net, 2 mois plus tard, il est net et meuble, même plus besoin de le bêcher

Si en revanche on veut jardiner dans une cour matraquée d’herbicides pendant des années, c’est plus compliqué, mais pas perdu, car voyez-vous la vie est incroyablement vivace, pleine de ressort.

Le plus souciant : le terrain-débarras, dans lequel on a bazardé un gros tas de cochonneries, visibles et invisibles. Le nettoyer ne sera pas une sinécure, car il risque d’être pollué par des effluents chimiques émis par les déchets genre batteries, frigos et autres déchets de la vie moderne. Dans ce cas-là mieux vaut jardiner en bacs, selon le mode connu sous le nom de « jardin en carré ».

3 Le jardin en carré, aubaine ou galère ?

Si le sol est suspect ou en ciment , le bac d’1 m de côté dit « jardin en carré » permet de cultiver par exemple une collection d’aromatiques, plus un plant de tomates, ou bien 2 plants de tomates et 10 haricots grimpants, 5 plants de persil, 2 de basilic, par exemple.

Les jardins en carrés sont en général des kits en bois (à choisir non traité), sans fond. Si le sol est douteux, on lui fait un fond avec du géotextile épais type Bidim, pour isoler les racines. Le jardin en carré est très sympa pour débuter en jardinage, mais, il a 3 inconvénients : 1 il faut le remplir d’un mélange 3/4 de bonne terre de jardin ¼ de terreau à renouveler chaque année ; 2 il nécessite plus d’arrosage que le jardinage en pleine terre, 3 le cadre pourrit en 3 ans. Donc démontage, voyage à la déchetterie…

4 Un plan idéal pour le potager ?

D’abord un terrain plutôt ensoleillé car sauf le persil, le cerfeuil et le céleri, tout veut du soleil. Et le calme d’un enclos.

Des allées assez larges pour circuler avec une brouette soit 80 cm de large. Des plates-bandes faciles à atteindre de part et d’autre, soit 80 cm de large (un bras de fille =40-50 cm) ; entre les plates-bandes, des sentiers de 30 cm (la longueur d’un grand pied).

Pour la longueur des plates-bandes tout dépend de ce que l’on attend du potager et du terrain disponible : 1 rang de 5 m c’est 25 laitues, récoltables sur 3 semaines, mais assez de radis, de petits pois ou de haricots à rames pour 2 convives durant un mois et demi. La suite, demain samedi 14 mai : LES LEGUMES A DEGUSTER CET ETE.

 

Publicités

TOMATES: CULTIVONS LA BIODIVERSITE RESISTANTE!

tomates-toujours-verte,-coeTomates Pêche blanche, douce, Toujours verte, extra en jardin ensoleillé,  Géante de Berao, extra séchée, Matina, l’une des plus précoces.

  Bonne nouvelle: les jardiniers cultivent la gastronomie. En grands curieux:  à la question « quelles tomates ont résisté chez vous en la misérable année 2014 », les 209 réponses reçues à RTL et à la Folie des plantes de Nantes, citent 38 variétés, dont 32 librement reproductibles.  Les 2 premières, Coeur de boeuf et Cornue des Andes tiennent le haut du hit-parade très loin devant des hybrides (30 citations contre 4 au mieux!) pourtant crées pour résister aux maladies.

Alors? Les jardiniers plus fûtés que les as de la recherche? On dirait bien!

Le hit-parade des gastronomes

coeur-de-boeuf-jaune&rouge-De gauche à droite: Coeur de boeuf orange, Rose de Berne, Cornue des Andes (Biau germe), Coeur de boeuf rouge (Germinance). Les vraies Coeur de boeuf sont lisses, douces, charnues avec très peu de graines.

1eres ex-aequo (30 citations), les Coeur de boeuf – toutes couleurs confondues- et la Cornue des Andes, de plus en plus souvent renommée Andine cornue.

2e : la tomate cerise, (21 citations ) comme la coeur de boeuf  sans distinction de variante.

3e :  Noire de Crimée (14 citations)

4e :  Rose de Berne (10 citations)

5e : Green Zebra (8 citations)

6e ex-aequo : Marmande  et St Pierre (6 citations)

7e  ex-aequo Montfavet F1 et Pyros F1 (4 citations)

8e  : Toujours verte (3 citations)

9e ex-aequo  : Matina, Miel du Mexique et Verna (2 citations)

tomates-de-gauche-a-dte-gea

De gauche à droite, Géante russe, Black Prince (Prince noir), Rose de Berne. Black Prince donne dès fin juillet, les fruits d’août sont plus gros. Ne la confondez pas avec Noire de Tula, hyper sensible au mildiou!

 

Bien sûr ce n’est qu’un petit sondage, mais, il ne porte que sur les variétés qui dans un potager frappé par la maladie ont résisté (les jardiniers qui n’ont pas eu de souci n’ont pas eu le droit de s’exprimer ici!).  Bien sûr, il reflète les variétés favorites des jardiniers interrogés, sur un échantillon restreint (un sondage « valable » réunit 1000 personnes d’origines variées). Mais le cortège des variétés citées 1 fois atteste d’un appétit pour les tomates traditionnelles choisies pour leur saveur! Ananas,  Black Prince, Berao, Brandywine, Coeur de velours, Gardeners’s Delight, Goliath, Grégory Altaï,  Humer’s Fire,  Marglobe, Miel du Mexique, Pêche blanche, Russe, Verna montrent bien avec quelle curiosité les jardiniers explorent les catalogues. C’est d’autant plus remarquable,  qu’au marché on trouve surtout les plants  pas chers de Pyros, Montfavet, Agora, Paola, Ferline et autres Cobra hybrides F1, c’est à dire non reproductibles.

Pour Jean-Claude Grelin, grainetier très connaisseur d’Arbin (Savoie), ce palmarès n’est pas surprenant, les tomates citées en tête provenant toutes de régions assez fraîches. Il ajoute à la liste, la Brandywine, une énorme rose à la saveur fruitée, hélas à la fois sensible aux viroses et au mildiou dans l’ouest.

Améliorer la résistance de ses tomates préférées

Pour info, je cultive avec succès depuis 4 années assez frappées par le mildiou et autres calamités (car les tomates attrapent aussi des virus), Black Prince, une excellente tomate noire plus productive et précoce que la Noire de Crimée mais moins grosse, Géante de Berao, que j’adore sécher au soleil et Matina, une petite ronde très précoce.

Sur les conseils de Germinance et Biau Germe, j’en reproduis les graines prélevées sur les plus beaux plants afin de commencer une sélection résistante aux maladies. Il est encore trop tôt pour vérifier que ça marche, mais 4 ans de succès sont déjà encourageants. Cette année je commence le programme Gregory Altaï, une savoureuse grosse rose de la fin juillet, qui l’an passé a été parmi le quart des survivantes de ma plantation foudroyée par le mildiou.

Où trouver ces bonnes tomates

Les catalogues ressource: Biau germe, Germinance, Graines Grelin grelinette, La boite à graines, Kokopelli. Les commandes arrivent dans les 2-3 jours, et ne vous inquiétez pas, vous serez à l’heure pour les plantations, car la période idéale pour les SEMIS, c’est maintenant et jusqu’au 10 avril.

Pour les plantations, avant le 15 mai, même sous abri c’est suicidaire! Très sensibles aux coups de froid, les plants de tomates prennent souvent froid sur le parcours magasin-coffre de la voiture! Seuls les maraîchers avec grande serre et les jardiniers du Midi peuvent planter en avril. Mais au premier courant d’air, adieu les tomates!

Semis réussis mode d’emploi voir le post de dimanche 22 mars. En attendant, faites chauffer les boites à semis. Les tomates lèvent mieux dans le terreau tiède!

 

UN POTAGER NOURRICIER ET GASTRONOMIQUE épisode1

 Avec 300m² de potager et 15 jours d’entretien on cultive l’autonomie alimentaire de 3 personnes…et on les régale. Car privilège du jardinier: il cultive et savoure le meilleur, des légumes introuvables au marché.Premier épisode du calendrier d’un potager vivrier en mode tranquille : Mars.

potager-fleuri-juin-pbeucheMon potager régale 3 gourmets au bon appétit, plus les copains toute l’année. Semé, planté, divisé en mars-avril, récolté toute l’année, savouré jusqu’au retour du printemps suivant.

 

 

Mars donne le top départ pour les cultures primeures, à déguster de mai à juin et des légumes pour l’été et l’hiver. Dans l’ordre :

1 – préparation du terrain

Dans la version gym douce, on attrape la grelinette de 50 cm de large, et en route pour ameublir le terrain, soit 20m²/heure au rythme fille. Attention, je vous parle de la vraie grelinette, garantie à vie, et vraiment ergonomique, pas de ses médiocres copies!

Précision : Une bande de 5 m x0.50 m suffit à alimenter deux convives en laitues,ou en petits pois, ou en oignons durant un mois.

La tactique anti-douleur consiste à jeter les mottes d’herbe arrachées sur le côté de la bande ameublie, à droite pour les droitiers par exemple. Résultat quand on arrive au bout de la bande ameublie, un andain de mottes de la même dimension. On reprend la même tactique de l’autre côté de l’andain, en jetant cette fois les mottes sur la gauche. Ou bien on recommence sur la droite. Comme on veut, on obtiendra alors juste une butte moins haute à côté de la bande ameublie.

Dans les deux cas, on laisse l’andain de mottes se gaver de pluie pendant un mois.

Variante zéro effort: couvrir de bâche noire la bande de terrain destinée aux tomates, courges, haricots, poivrons que l’on plantera vers la mi-mai (avant ce n’est pas la peine).  C’est du plastique, c’est moche et pas écologique, mais ça ameublit le sol tout seul en 2 mois.

Maintenant, dans les bandes ameublies: Plantation et semis.

2- Plantation

des échalotes (récoltes de mai à août, dégustation jusqu’en avril 2016 voire plus pour Golden Gourmet), des oignonnets blancs (récoltes de mai à juillet) et jaunes (récolte juillet- conservation jusqu’en avril 2016), division et plantation des ciboules (récolte de mai à décembre), plantation du chou vivace (1 plant = 1/2 m3! récolte toute l’année), du raifort, des laitues pommées Gloire de Nantes, Bon jardinier, de Neckar, batavia Dorée de printemps,  .

echalotes-rondes-conservatiSucrée, très ferme, l’échalote Golden Gourmet est la meilleure de  la famille dite des « oignons-patate ». Elle se conserve plus d’un an. On la trouve en jardinerie et sur les marchés, surtout hélas, dans le Nord et en Belgique, car elle s’adapte bien dans le Val de Loire et sans doute ailleurs.

 

 

 

 

 

 

chou-vivace-panaché-beucherChou vivace

dit Chou Daubenton, en vente chez les spécialistes en aromatiques et légumes vivaces comme HortiflorBureau à Savennières (49) et par correspondance.

On déguste ses jeunes pousses, par exemple en purée avec de la Bintje et des saucisses, toute l’année, mais en particulier en hiver. Planté au printemps, ce chou atteint 1m et se bouture volontiers. Il faut d’ailleurs le bouturer tous les 4 ans, sinon il dépérit.

3 – semis : laitues Bon jardinier, Nadine (Graines Fabre), Catalogna Radichetta (La boîte à graines),), radis roses, navets de Milan, petits pois Lincoln, Merveille de Kelvédon, Bamby,  fève de Séville, coriandre, cerfeuil, persil, ciboulail (Graines grelin-grelinette).te en juin-juillet.