Archives du mot-clé permaculture

LA PERMACULTURE SANS COURBATURES 4: Préparatifs, on change tout!

De février à avril, c’est la saison idéale pour convertir un terrain à la permaculture version relax. C’est à dire: un maximum d’effet pour un minimum d’effort. Un maximum de vie, dans un minimum d’espace. Un maximum de durée (ça s’équilibre, ça vit sa vie), pour un minimum de boulot.

1 Démarrer à zéro

Si le sol est envahi d’herbes vivaces et tenaces comme le liseron, l’ortie, le chiendent, l’oseille, la phase ameublissement par bêchage et désherbage est difficile à éviter. Si vous avez des poules, invitez-les à se gaver de chenilles, car c’est aussi la période où l’on trouve quantité de larves de hannetons, de tipules, de vers fil de fer endormis juste sous la surface du sol. Très riches en protéines, ces compléments alimentaires dopent la ponte et vous aurez votre oeuf du jour tous les jours en remerciement.

poules-au-potager09pbeucherLes mottes d’herbe sont jetées dans la brouette sitôt arrachées. Les poules s’occupent des finitions: affiner le guéret, boulotter les insectes.

2 Que faire des pierres?

A priori les pierres n’empêchent pas les plantes de pousser, et si le sol est argileux, elles contribuent à le drainer. Mais les carottes, panais ou autres légumes racines, deviennent fourchus, donc malingres, dans un sol pierreux. Et dès qu’on abandonne la grelinette pour une fourche aux dents plus étroites, les pierres se coincent dedans, et là, c’est franchement galère. Donc, ici, j’ai choisi de jeter toutes les pierres dans un sillon de 10 cm de côté, en bord de plate-bande, et en guise de soubassement à une poutre servant à séparer la plate-bande de l’allée. A priori c’était une bonne idée, le bois pourrit moins vite grâce aux pierres l’isolant de l’humidité. En réalité, ce fut une autre affaire!

3 Encadrer les plates-bandes nécessaire ou fastidieux?

Pour simplifier l’entretien des allées, on y laisse l’herbe déjà présente et on la tond. Premier conseil: prévoir sa largeur en fonction de celle d’une tondeuse ordinaire, soit 80 cm correspondant à deux passages se chevauchant au centre pour un effet moquette impec. Si comme ici le bois encadrant les cultures se trouve plus haut que l’allée, l’herbe en profite pour s’encastrer solidement dans cet espace où elle poussera tranquille.

Deuxième conseil : oui au cadre, mais à condition:  1 de le choisir plat, 2, de le poser pile au même niveau que l’allée. Dans ce cas, on fait rouler la tondeuse sur le cadre, et on obtient un effet magique immédiat ! Car dès que les bords de l’allée sont rasés net le plus pagailleux des jardins devient magnifique. Et, naturellement les tontes de gazon servent aussitôt à pailler les cultures, tapisser les sentiers ou les buttes.

 

 

 

 

 

Publicités

PERMACULTURE SANS COURBATURES la suite

Permaculture sous-entend que le terrain est occupé en permanence. Après les tomates, courges et concombres de l’été n°1, la terre est assez fertile pour planter, semer à l’automne et réussir les choux printaniers genre Coeur de boeuf, les épinards, les laitues dites d’hiver. Après la récolte de ces légumes,  au printemps suivant, les carottes, les navets, les scorsonères qui préfèrent le terreau mûr prendront la suite. Et entre les rangs, encore des salades, de la coriandre, de l’aneth. Au pied des buttes, les haricots réussissent très bien. Le 2e automne, chicorées et autres salades, en variant juste les emplacements pour qu’elles ne se retrouvent pas sur le rang des salades précédentes.

Février: de gauche à droite : butte en attente de gazon, année O; butte 2014 avec laitues; butte 2013 avec paillis de fougère, quasi plate. En sol argilo-calcaire.  buttes-ages-0-1-2-pbeucher-serrefenetre-ext-pbeucher

Avril: les branchages sont passés sur l’allée, la butte 2015 est tapissée de 10 cm de gazon frais en attendant les concombres. La butte 2014 est abritée sous un tunnel en attendant les tomates (on ajoutera une poignée de compost par plant). La butte 2013 réduite à 15 cm est plantée de patates.

Le 3e printemps: pommes de terre et haricots à rames par exemple. Et ensuite, je vous conseille cet endroit pour réussir tous vos semis de vivaces et vos boutures.

Sans rien ajouter?

Ça dépend de ce que vous aviez mis dans la butte, s’il y a eu des crottes de poule ou du fumier, n’ajoutez rien. Si c’est juste un tas de mottes de gazon, mettez une poignée de compost mûr dans chaque trou de plantation avant de déposer la pomme de terre. Mais dans tous les cas, n’ajoutez rien pour les haricots, sinon ils risquent de devenir fous et pas très généreux. Même chose pour les fleurs, vous pouvez par exemple semer des tournesols au pied de la butte, tous les 50 cm, et quand ils atteignent 20 cm, intercaler des haricots à rames, mais sans ajouter de compost.

Et ensuite?

Ensuite, il n’y a plus de butte, juste une plate-bande de terre très fertile, donc soit si vous manquez de place, vous recommencez une butte dessus, soit si vous avez de la place, vous en construisez une à côté, en fait, cette culture sur buttes c’est un système de compost itinérant et simplifié tout simplement.

butte-pois+haricot-pbeucheA droite, une ex butte de 3 ans, épaisse de 10 cm. Au bord: des ciboules, au centre des pois. A gauche, une butte de 2 ans, au bord, des haricots à rames, au centre, des concombres, eux aussi palissés pour gagner de la place et permettre sur l’autre bord de cultiver salades ou fraisiers.

Attention, en sol sableux, c’est permaculture et courbatures!

La culture en butte version simplifiée (voir post 1 permaculture sans courbature) facilite la vie en terre argileuse.

En sol sableux, la butte peut demander un arrosage par semaine voire davantage si elle a été édifiée selon les principes aérateurs du fossé comblé de branchages et couverts de mottes de terre…légère moyennant un max d’efforts en prime.Moralité, se contenter d’empiler des mottes en andain à même le sol n’est pas si bête!

Une combine pour arroser au minimum

Pour réduire la cadence, je vous conseille l’irrigation enterrée: posez un ou deux tuyaux poreux sur la 1ere couche de mottes de terre, en sandwich avec la suite : mottes de terre, puis carton, et en tout cas gros tapis (10 cm ) de gazon frais. Branchés sur le réservoir d’eau de pluie une fois par mois pour la nuit, ils imbibent la butte à fond avec un minimum d’évaporation, et  là vous passez l’été tranquille.

Des rencontres gratuites en mai 2015

Le 1er mai, je serai place du Paradis à Champdeniers (79) entre Niort et Parthenay, avec des poules, des plantes à gogo

Du 1er au 17 mai, dans la cour de la poterie du MOulin sur Perley, ce sera Pots plantes et paniers à Sampigny les Maranges (71) Poterie de. Sampigny. Sylvie & François Fresnais 71150 Sampigny Les Maranges Tél: 03 85 91 12 99. Rendez-vous à partir du 8 mai pour découvrir des pots et des paniers magnifiques et un vaste choix de plantes potagères et de vivaces.