Archives du mot-clé poule

LA PERMACULTURE SANS COURBATURES 4: Préparatifs, on change tout!

De février à avril, c’est la saison idéale pour convertir un terrain à la permaculture version relax. C’est à dire: un maximum d’effet pour un minimum d’effort. Un maximum de vie, dans un minimum d’espace. Un maximum de durée (ça s’équilibre, ça vit sa vie), pour un minimum de boulot.

1 Démarrer à zéro

Si le sol est envahi d’herbes vivaces et tenaces comme le liseron, l’ortie, le chiendent, l’oseille, la phase ameublissement par bêchage et désherbage est difficile à éviter. Si vous avez des poules, invitez-les à se gaver de chenilles, car c’est aussi la période où l’on trouve quantité de larves de hannetons, de tipules, de vers fil de fer endormis juste sous la surface du sol. Très riches en protéines, ces compléments alimentaires dopent la ponte et vous aurez votre oeuf du jour tous les jours en remerciement.

poules-au-potager09pbeucherLes mottes d’herbe sont jetées dans la brouette sitôt arrachées. Les poules s’occupent des finitions: affiner le guéret, boulotter les insectes.

2 Que faire des pierres?

A priori les pierres n’empêchent pas les plantes de pousser, et si le sol est argileux, elles contribuent à le drainer. Mais les carottes, panais ou autres légumes racines, deviennent fourchus, donc malingres, dans un sol pierreux. Et dès qu’on abandonne la grelinette pour une fourche aux dents plus étroites, les pierres se coincent dedans, et là, c’est franchement galère. Donc, ici, j’ai choisi de jeter toutes les pierres dans un sillon de 10 cm de côté, en bord de plate-bande, et en guise de soubassement à une poutre servant à séparer la plate-bande de l’allée. A priori c’était une bonne idée, le bois pourrit moins vite grâce aux pierres l’isolant de l’humidité. En réalité, ce fut une autre affaire!

3 Encadrer les plates-bandes nécessaire ou fastidieux?

Pour simplifier l’entretien des allées, on y laisse l’herbe déjà présente et on la tond. Premier conseil: prévoir sa largeur en fonction de celle d’une tondeuse ordinaire, soit 80 cm correspondant à deux passages se chevauchant au centre pour un effet moquette impec. Si comme ici le bois encadrant les cultures se trouve plus haut que l’allée, l’herbe en profite pour s’encastrer solidement dans cet espace où elle poussera tranquille.

Deuxième conseil : oui au cadre, mais à condition:  1 de le choisir plat, 2, de le poser pile au même niveau que l’allée. Dans ce cas, on fait rouler la tondeuse sur le cadre, et on obtient un effet magique immédiat ! Car dès que les bords de l’allée sont rasés net le plus pagailleux des jardins devient magnifique. Et, naturellement les tontes de gazon servent aussitôt à pailler les cultures, tapisser les sentiers ou les buttes.

 

 

 

 

 

Publicités

COMPOST VERSION PARESSEUX

compost1-ingredients-pbeuchCOMPOSTER QUOI?

  • Tous les déchets de cuisine, sauf les os et les coquillages (à brûler en fin de barbecue pour les réduire en cendres et les incorporer au compost).
  • Les crottes de poule
  •  Les mottes d’herbe, les fleurs fanées,  les branchages – sauf de conifère.

compost-1sans-silo--brancheInutile de broyer les branchages, une galère!

Empilés à même le sol ils forment une super base pour le tas de compost qui a besoin d’air pour démarrer. Ils suscitent aussi l’apparition de bactéries, champignons et animalcules s’attaquant au ligneux qui enrichissent le mélange.

compost2tomates-maladespbeuNE PAS COMPOSTER : 

  • Les herbes vivaces (boutons d’or, oseille, liseron…), les jeter plutôt dans un seau d’eau et laisser macérer 15 jours. Le contenu du seau servira d’arrosage dopant pour les autres déchets empilés.
  • Les fruits et plantes malades, sauf si on est sûr que le compost va chauffer, chose qui en général n’arrive pas chez les composteurs paresseux! Mieux vaut eux aussi les jeter au barbecue pour les réduire en cendres.

COMPOSTER AVEC MODERATION

  • Les cendres: surtout si le sol du jardin est calcaire, Les saupoudrer à raison de 3 boîtes à conserve/m² sur les branchages à la base du tas ou sur une couche de déchets épaisse de 20 cm. Pour info, les cendres sont excellentes au pied des arbres et arbustes fruitiers.
  • Les crottes de poule: à saupoudrer, comme les cendres (elles sont super riches en azote et en calcaire).
  • Le gazon: sauf à l’automne, où la dernière tonte le mélange aux feuilles mortes en mélange idéal sec/mouillé, il est bien plus utile en paillage épais, partout dans le jardin. Dans le compost il pourrit en amas gluant répugnant et requiert un vrai savoir faire comme agent chauffant du tas.

LE MELANGE QUI DEMARRE CASHcompost-3-arrosage--pbeuche

Un équilibre entre sec et humide.

Le sec: fleurs sèches, feuilles mortes, foin (sans graines!), paille, fougère sèche, crottes de poule, cendres.

L’humide: déchets de cuisine, mottes d’herbe, fruits,

Si le mélange est trop sec, arroser. Copieusement, jusqu’à ce que les éléments soient juteux. Ou le laisser exposé aux grosses pluies…

Plus les éléments sont hachés et mélangés, plus le mélange démarre cash, chauffant dans les 8-10 jours dès qu’il atteint 50 cm d’épaisseur.

compost5-couvertfougere-pbeImportant, il faut toujours couvrir le tas. Avec des branchages, de la fougère, une bâche…Mais couvrir après chaque apport. La couverture évite le lessivage des éléments fertiles et favorise l’apparition des agents composteurs.

Ils sont nombreux, invisibles pour la plupart, pas jolis pour la plupart des visibles!

compost3-&habitts-compostCrapaud, orvet, escargot, limaces grises et oranges, larve de hanneton (avec pattes), de cétoine (sans pattes), de ver luisant, de coccinelle…

à savoir:

Plus le tas est épais,  et volumineux (1 m de côté, c’est la taille idéale), plus ça chauffe et se transforme en compost idéal. Mieux vaut un tas étroit et épais que large et pas épais. Transformation en compost, sans autre manipulation: 6-7 mois pour les piles d’automne, 3-4 mois pour celles de printemps.

Pour la méthode en détail, avec vidéos : Faire son compost, la méthode paresseux aux éditions Ulmer.

POUR LES ABEILLES ET LA JOIE : SEMONS DES FLEURS!

Pour le plaisir des yeux, et l’accueil d’un maximum d’insectes très utiles au jardinier  à commencer par les abeilles domestiques et sauvages, mais aussi, soyons franche, pour encourager une guerilla sans pitié entre prédateurs naturels au détriment des pucerons, cochenilles, mouches blanches et autres ennemis du jardinier, semons des fleurs!

malopes-cosmos-pbeucher--(3

Les malopes, et les cosmos fleurissent de juin-juillet aux gelées. Les cosmos dorés réussissent mieux en sol pauvre et filtrant qu’en terre riche. Bonne nouvelle pour les jardiniers mal lotis, les fleurs sont en général plus belles en sol pauvre, la richesse les rend folles…elles aussi!

On les sème,  direct, dans la terre meuble, mais d’une main légère pour que les graines atterrissent bien espacées -si possible tous les 15-20 cm, sinon il faudra en enlever. Les premières à fleurir sont les capucines, dès juin, avec les belles de jour, puis viennent les malopes, les chrysanthèmes d’été, les soucis, les tournesols, les cosmos, les reines-marguerites, les zinnias. 

zinniaasters-co

biaugerme  diffuse ce petit zinnia du Pérou jaune indien,  absolument épatant. En fleur à partir d’août, il tient même en bouquets secs.

Des grimpantes express

Avril-mai est aussi la saison de semer toutes les ipomées, du quamoclit au rare coloris écarlate, à la sombre ipomée impériale, violette comme la nuit en passant par les soucoupes bleu clair ou blanches étoilées de rose. Notez que les ipomées ne réussissent bien qu’en semis direct, elles supportent mal les transplantations….même si on en trouve du plant en jardinerie…

impomée-impériale-en-pot-grIpomée impériale d’origine vietnamienne, chez Grelin, le roi des fleurs toutes catégories, annuelles et vivaces pour ceux qui ont envie de fleurir de grands espaces. Notez que pour le prix d’un plant d’ipomée qui reprendra ou pas, vous avez un paquet de graines contenant une cinquantaine de plants, au moins!

Trois géantes comestibles 

Avril-mai est aussi la saison de semer des tournesols, la plus rapide des haies naturelles, et la plus idéale si vous venez d’acheter des poules, la poule ayant besoin d’ombre et adorant la graine de tournesol. Au moins autant que nos voisins espagnols qui les croquent grillées-salées à l’heure de l’apéro. Les plus jolies sélections ont des fleurs légères, (biaugerme et Grelin). Comme toutes les géantes, il faut les semer clair, ou alors les éclaircir tous les 50 cm quand on peut saisir les plants. Avec le tournesol c’est facile, la graine est grosse, en revanche avec l’amarante, c’est une autre affaire. Mais vous pourrez vous régaler en cuisinant comme des épinards les petits plants en surnombre. Toute l’Afrique de l’ouest se régale de cet épinard d’été que les Guinéens appellent boroboro (Bandira6e Fuuta Jaloo, On jaaraama !).

amarante-hotbiscuit-pbeucheAmarante Hot biscuit, 100g de graines par panache. Avis aux éleveurs de poules en peine de protéines.

Chez nous, les grandes feuilles d’amarante sont vraiment les meilleurs épinards d’été, car on les récolte de juin à septembre. La plus connue des amarantes est la Queue de renard qui laisse traîner ses locks géants (1m) et pourpres, mais il y en a de superbes en panaches, pourpres, dorées ou vert pâle. Leurs graines aussi sont comestibles, mais très fades. Elles sont surtout bonnes pour faire pondre les poules, car elle sont pleines de protéines!

Son challenger c’est la quinoa. Elle réussit très bien en France, d’ailleurs on trouve de la Quinoa d’Anjou dans les magasins bio! Pour la graine, il faut de la quinoa dite réal, c’est à dire pauvre en saponine, et le champion es variétés c’est Kokopelli. Comme avec les amarantes, il y en a des rouges, des jaunes, des vertes, des blanches, mais les semis c’est maintenant, et je vous préviens, il faut de la place, car tout ça atteint facile, 1,50 m de haut, donc, comptez un plant tous les 30 cm. Cette année, je commence des essais pour en nourrir mes poules, pour documenter une recherche sur l’alimentation des volailles en Afrique, si vous avez fait des expériences intéressantes, merci de nous en faire part! 

POULES DE JARDINIER

Les Pékin et les  Nègre-soie sont les grandes chéries des jardiniers. Le Salon de l’Agriculture est l’occasion est l’occasion d’en découvrir plein d’autres. Maison jardin cuisine y sera avec le studio RTL samedi 21 février, en direct Hall n°1.

Pekin-gris-parquet-pbeucherPoules Pékin du Conservatoire avicole du Puyobrau, de Magescq (40). Floues ou frisées, des poules boules très sages, à la garde-robe très fournie et assez pondeuses.

NEGRE-SOIE-ECUREUIL-PBEUCHENègre-soie

en robe écureuil de l’Eldorado de la poule-soie

 

Pour élever des poulettes en liberté sans dégâts ni crises de nerfs, il faut les choisir calmes et de petit format. Les Pékin, avec leur mille robes différentes, les Nègre-soie au plumage flou comme le pelage d’un chat angora sont les plus appréciées, car elles ne volent pas et grattent très peu, laissant le jardin intact. Toutefois, il faut quand même savoir que les coqs Pékin sont très chanteurs, donc pour les Pékin avec voisins, le célibat est conseillé.  Pour la vie avec coq, la nouvelle étoile montante chez les jardiniers poulophiles, c’est la mini-Wyandotte.

WYANDOTTEdoreesSPBEUCHER--(Mini Wyandottes dorées liserées de l’élevage Lilou et Sébastien Peyrot de Fleurat (23)

wyandottes-barrees-pbeucher

 

 

 

 

Mini Wyandottes barrées

 

couvade-en-famille-WyandottChez les mini Wyandottes, on pond et on couve en famille. Le coq glousse pour attirer ses poulettes dans les nids et les accompagne quand elles pondent, il lui arrive même de couver un brin. Une galanterie étonnante pour un champion de l’amour éclair.

Ronde comme une Pékin sans plumes aux pattes elle en a les gros yeux. Elle amuse son jardinier en gloussant d’une grosse voix de casserole et l’éblouit par la richesse de sa garde-robe, tantôt chamarrée, tantôt d’un blanc glacé. Rayé en noir et blanc, son plumage est  si contrasté qu’on dirait une poule pop-art. Non seulement elle est mignonne, mais elle pond aussi bien que beaucoup de grosses poules traditionnelles (130-150 oeufs l’an) et beaucoup mieux que ses camarades miniatures. Comme elles, elle couve, mais moins souvent que la Pékin ou la Nègre-Soie qui ne pensent qu’à ça. Sa gentillesse en fait une idéale poulette de gamin. Lilou Peyrot,  3 ans est la plus jeune championne de France de mini Wyandottes, ses petites blanches ont gagné le concours en 2014.

Toutes ces jolies poulettes se trouvent facilement pour 20-25 € la pièce. Mais attention, les poules peuvent attraper des maladies bénignes mais très contagieuses comme la gale qui leur boursoufle les pattes, et des maladies mortelles qui ne se préviennent que par la vaccination. Les éleveurs sérieux vendent des poules vaccinées et en forme dans les fêtes poulophiles. Pour les trouver, tapez  association aviculture + le n° de votre département sur Google. Sur les marchés, sur internet, c’est la loterie, et pour pas moins cher. Jusqu’en avril il y des fêtes des poules partout, profitez-en pour en acheter à des éleveurs sérieux, ils vous les livreront avec le mode d’emploi complet en prime. Le seul risque contre lequel ils ne vous préviendront pas, c’est celui de devenir poulomane. Une douce manie qui entraîne son jardinier dans le bricolage. Mais on en reparlera. Prochain article: comment construire un poulailler avec des fenêtres anciennes.